Digital Asset Management cas d'usage

Conseils outils marketing

Digital Asset Management : enjeux, intérêts et cas d’usages

Le DAM ou Digital Asset Management est un espace (souvent un outil logiciel) où les utilisateurs (principalement des Social Media Managers) peuvent trouver tous les contenus digitaux qui ont été pensés et créés pour la marque, prêts à être publiés ou diffusés. On y trouve principalement des fichiers médias (comme des photos, des vidéos ou enregistrements audio) ou des documents. Il permet aux entreprises de stocker, organiser, trouver, gérer, distribuer et analyser facilement leurs contenus numériques.

En 2018, 79 % des départements marketing avaient déployé ou étaient en train de déployer une solution de DAM. 

Source : Gartner

Les technologies DAM existent depuis plus de 25 ans et ont été créées à l’origine comme des solutions de stockage de fichiers spécialisées pour des secteurs comme les médias et l’édition. Aujourd’hui, ces technologies ont pris une place essentielle dans l’écosystème Martech et au sein des entreprises. En 2018, une étude Gartner constatait que 79 % des départements marketing avaient déployé ou étaient en train de déployer une solution de DAM. 

Les systèmes de DAM sur le marché prennent principalement la forme de bibliothèques intégrées hébergées sur le cloud, capables de fournir du contenu pour différents canaux (site internet, intranet, réseaux sociaux…) et qui s’adapte aux appareils (smartphones, tablettes, ordinateurs…). Ces systèmes proposent en outre différents répertoires pour classer les contenus. Grâce aux API, certains outils de Social Media Management peuvent se connecter à des interfaces de DAM pour faciliter la publication quotidienne sur les réseaux. L’intelligence artificielle (IA) se développe progressivement sur ce marché, et va essentiellement permettre de proposer du contenu pertinent ou similaire à l’utilisateur.

Digital Asset Management Definition
Le Digital Asset Management vu par Oodrive

Avantages et cas d’usages d’un outil de Digital Asset Management

Dans l’environnement omnicanal d’une entreprise (sites Internet, intranet, réseaux sociaux), qui plus est lorsqu’il s’agit d’un groupe avec plusieurs marques, dans plusieurs pays, le maintien de la cohérence de l’image de marque dans tous les contenus publiés est un enjeu fondamental. Avec autant de contenus à créer, et donc à gérer et à partager, une solution de Digital Asset Management peut faire une réelle différence dans le fonctionnement des équipes et la préservation de l’image de marque. Voyons ensemble quels peuvent être les avantages et les cas d’usages d’une solution de DAM.

1° Faciliter la création de contenus, accélérer le partage et le retour sur investissement

Les outils de DAM vont permettre aux équipes opérationnelles, de créer du contenu plus rapidement et facilement, tout en respectant les règles et la cohérence mise en place à l’échelle de la direction de la communication. Ainsi, certaines solutions DAM proposent des templates et des modules de création qui permettent de générer en seulement quelques clics des visuels respectant la charte graphique. Composés d’éléments fixes et d’éléments modifiables, ces contenus vont permettre de créer un grand nombre de designs selon un public identifié, un marché déterminé, ou une campagne ciblée. Le Digital Asset Management peut donc augmenter le ROI en réduisant le « time to market » des campagnes marketing.

2° Disposer d’un espace de Stockage, garantir la sécurité globale des contenus, diminuer le risque d’erreurs

Une plateforme de Digital Asset Management va offrir aux utilisateurs un espace unique et un accès 24h/24 et 7j/7 à tous les fichiers partageables de l’entreprise, toujours au fait des dernières modifications opérées par les utilisateurs, peu importe où ils se trouvent dans le monde. Une solution de DAM va en outre permettre d’éliminer les recherches de fichiers chronophages, le partage de fichiers via email ou via des services de transfert moins sécurisés.

3° Valoriser votre contenu et votre image de marque dans un esprit collaboratif.

Selon nous, l’argument principal en faveur des solutions de DAM : l’implication de plusieurs équipes et permettre de fluidifier les échanges et la transmissions de connaissances ou d’informations ! Le marketing va pouvoir par exemple déposer des offres commerciales, prêtes à être poussées sur les réseaux sociaux. Les RH quant à eux, vont pouvoir déposer des offres d’emplois. Si la communication va pouvoir mettre en avant des articles de blogs par exemple, et sera attentive à l’image de marque et à la cohérence globale. Enfin, la publication en elle-même sera le plus souvent gérer par les community managers ou social media managers. En diminuant les risques et les coûts associés à la perte de contrôle de l’image de marque, le Digital Asset Management aide ainsi à superviser la gestion de l’identité visuelle de l’organisation. Au sein de la plateforme, on retrouvera des directives de création comme une source unique de vérité pour s’assurer que tout ce que les équipes créent, soit cohérent avec la stratégie de marque. Cela va permettre d’automatiser et de raccourcir les processus de révision et d’approbation du contenu.

Quels sont les principales solutions de DAM sur le marché ?

Il existe de nombreux acteurs de Digital Asset Management, qu’ils soient des solutions dédiées ou des suites logicielles. En voici quelques uns :

Le Digital Asset Management va permettre d’améliorer l’efficacité des équipes, en réduisant les coûts de gestion, de conception et de production, tout en simplifiant les processus d’approbation et en améliorant la réutilisation des ressources.

PIM / DAM quelles différences ? Quelles complémentarités ?

Les logiciels de DAM sont souvent associés aux logiciels de PIM, pour « Product Information Management », ou GIP en français, pour Gestion des Informations Produits.

  • Nous l’avons vu, les DAM permettent de gérer, d’organiser et de distribuer des contenus numériques.
  • Le PIM est une solution logicielle qui permet de centraliser, enrichir et diffuser de l’information produit sur tous les canaux de ventes, notamment les sites E-commerce.

Le PIM serait donc davantage centré sur les informations relatives au produit (tarifs, informations techniques, descriptifs marketing…) tandis que le DAM serait davantage tourné vers les médias numériques autour du produit (photographies, visuels, logos, supports graphiques). Les deux types d’outils sont en réalité très complémentaires, et constituent une vraie force business pour l’entreprise. Par exemple, la solution NextPage se positionne comme une solution tout intégrée sur ces deux créneaux. En effet, d’après l’étude The Shotfarm Product Information, les deux contenus considérés comme les plus importants dans le processus d’achat d’un produit sont sa description, ainsi que les photos qui l’accompagnent.

Jérémie Clément

Jérémie Clément

Prêts à vous lancer ?

Inscrivez vous à notre newsletter Martech-Insider